La signature d un contrat entre l europeen Shell et le japonais Mitsubishi en Irak


L’Irak va signer le contrat final à Bagdad qui portera sur la création d’une compagnie gazière mixte avec Shell et Mitsubishi, afin de pouvoir récupérer la quantité de gaz qui s’échapp des puits de pétroles du sud du pays, a annoncé le responsable du ministère du Pétrole.

Cet accord sera signé le 24 novembre 2011 après des négociations avec les différentes entreprises qui vont bénéficier de cet investissement et du le vice-ministre du pétrole qui est chargé de raffineries lors d’une conférence de presse à Bagdad.

Ce contrat sera totalement en faveur de  l’Irak, en raison de la vivacité importante de la rentabilité des investissements, en vue d’une augmentation de revenus qui pourra atteindre 31 milliards de dollars.

La nouvelle société va entreprendre ses activités à Bagdad dans un an, une période assez raisonnable pour les entreprises venant de l’étranger pour s’implanter en Irak.  Elle se nommera Basra Gaz Company (BGC), qui sera détenu à 51% par South Gaz Company (SCG) appartenant au ministère du pétrole, le groupe Shell à 44% et 5% pour Mitsubishi.