Absences en droit du travail turc: congé maternité

Si les cotisations de sécurité sociale ont été payées pendant au moins 90 jours au cours de l’année précédant la naissance, l’indemnité de maternité est versée par l’employeur huit semaines avant et après l’accouchement. En cas d’une grossesse multiple, deux semaines sont ajoutées à la période de huit semaines précédant la naissance. Si la future mère cesse de travailler trois semaines avant l’accouchement et obtient l’approbation du médecin, la période pendant laquelle elle a travaillé est ajoutée après la naissance.

L’employée, à sa demande, se voit accorder un congé sans solde pouvant aller jusqu’à six mois après l’expiration des seize semaines.

Absences en droit du travail turc: flexibilité du travail et adoption

Concernant les absences en droit du travail turc, en dehors du congé de maternité, les employé(e)s adoptant un enfant de moins de trois ans peuvent travailler à temps partiel jusqu’à soixante jours pour le premier, cent vingt jours le deuxième, et cent quatre-vingt jours pour le troisième enfant adopté. Les heures de travail non effectuées seront indemnisées par le gouvernement.

Chaque parent employé sera autorisé à travailler à temps partiel jusqu’à ce que l’enfant débute sa scolarité; le même droit sera accordé aux parents adoptifs. Si la mère décède pendant l’accouchement ou après la naissance de l’enfant, le père peut utiliser les droits de la mère liés à la période postnatale. Les parents qui ont adopté un enfant de moins de trois ans, auront un congé de maternité de 8 semaines à compter de la date à laquelle l’enfant leur sera remis.

Vous pouvez avoir des informations plus détaillées concernant les absences dans le droit du travail turc sur le site d’Azkan Group, cabinet spécialisé en Portage Salarial Turquie et Recrutement Turquie depuis 2005.